Ramonage

Le ramonage des conduits est obligatoire deux fois par ans pour les combustibles solides et liquides selon le règlementaire sanitaire et départemental type. Pour le gaz il n'est obligatoire qu'une fois par an.

 

Un certificat de ramonage attestant de la vacuité du conduit doit impérativement être délivrée par l'entreprise ayant effectué le service. Elle doit informer l'utilisateur des éventuelles non conformités pouvant mettre en danger les biens ou les personnes. 

Pourquoi doit-on ramoner ?

 

Le conduit de cheminée est essentiel au fonctionnement d'un appareil de chauffage utilisant du combustible.

Ses rôles sont important, il doit évacuer les fumées à l'extérieur du logement et cela en toute sécurité.

Ce n'est pas simplement un conduit d'évacuation comme on pourrait souvent le croire, un conduit de cheminée génère le tirage thermique qui est essentiel au bon fonctionnement des appareils. Il s'agit donc d'un élément fondamental dans un système de chauffage.

 

Toute combustion produit inexorablement des suies, des particules d'imbrûlés, des goudrons... qui vont progressivement se déposer  sur les parois des conduits.

 

Deux conséquences :

 

  • Ces dépôts sont facilement inflammables et peuvent créer un feu de cheminée.

  • Ils peuvent en outre gêner le tirage de la cheminée en l'obstruant partiellement au point de voir refouler les fumées à l'intérieur du logement et de conduire dans certain cas à l'intoxication au monoxyde de carbone.

 

Il est donc nécessaire de ramoner correctement et d'éliminer ces dépôts régulièrement afin d'éviter tout risque. C'est à dire rechercher le risque 0 pour son patrimoine et sa famille.

 

Le ramonage n'est pas uniquement une obligation légale, c'est avant tout du bon sens !

 

Selon la qualité de la combustion un conduit s'encrasse plus ou moins rapidement. Certains utilisateurs arrivent à obstruer totalement un conduit en moins d'une semaine d'utilisation, alors que d'autre ont seulement des dépôts de quelques millimètres de suies en trois mois. Cela dépend essentiellement de la bonne utilisation et du taux d'humidité pour le bois,

de la bonne installation (dimensionnement, isolation du conduit), de la technologie de l'appareil et de ses bon réglages (granulés et fioul).

 

Certain conduits sont parfois bistrés, c'est à dire qu'une couche de bistre vitrifie la paroi interne. Le bistre est inflammable et ne peut pas être éliminé par un ramonage classique. Il convient de faire venir une entreprise spécialisée, qui à l'aide d'une débistreuse, va décaper l'intérieur du conduit via un outil rotatif équipé de masselottes. Dans le cas d'un tubage bistré, il est souvent plus cohérent de le remplacer compte tenu du cout de l'opération et de la durée de vie de celui-ci.

 

 

En quoi consiste un ramonage ?

 

"On entend par ramonage le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée afin d'en éliminer les suies et dépôts et d'assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur." Citation DTU24.1

 

La première phase du ramonage est l'inspection du conduit sur toute sa partie visible. Cela permet de déceler d'éventuelles non-conformités comme une fissure ou un problème d'étanchéité, une distance de sécurité non respecté vis à vis d'une pièce en bois, une aération non conforme... Cette phase est importante car tout professionnel  a un devoir de conseil et doit informer son client d'anomalies éventuelles. 

 

Le seconde partie est l'opération de ramonage. Selon le type et la nature du conduit, il peut s'effectuer par le haut ou par le bas. Compte tenue des risques pour le ramoneur et l'absence quasi totale de points d'ancrage fiables sur les toitures des particuliers,  le ramonage s'effectue par le bas lorsque cela est possible et ne compromet pas le résultat.

La zone de travail doit être d'abord délimitée et protégée pour éviter la propagation de poussières dans l'habitation. Ensuite le ramoneur utilise un ou plusieurs hérissons adaptés selon la matière et la forme du conduit.

Le ramoneur passe plusieurs fois le hérisson dans le conduit pour éliminer les dépôts qui vont retomber. Ils seront ensuite captés par un système d'aspiration installé à la base du conduit. 

 

Une fois l'intervention terminée, vient la délivrance du certificat qui atteste de la vacuité du conduit, c'est à dire qu'il est vide. Les éventuelles remarques et non conformité y sont consignées. 

 

Un  ramonage professionnel ne dure généralement pas moins de 30-40 minutes. 

Les bûches ou poudre de ramonage

 

On trouve dans beaucoup de magasin, des bûches ou de la poudre de ramonage.

Par action chimique ces produits vont fragiliser les dépôts de bistres, goudrons et créosote mais en aucun cas n'ont le même résultat qu'un ramonage mécanique. On peut les considérer comme une assistance avant ramonage lorsque le conduit est trop goudronné.

Donc en clair ces produits ne peuvent se substituer à un ramonage mécanique, mais sont une bonne solution pré-ramonage.

  • Icône de l'application Google +

Poêle Chaudière Service est une société spécialisée dans l'installation, le dépannage et l'entretien du chauffage au bois et au granulés. Intervention dans le sud Drôme et nord Vaucluse.